Quelles sont les différentes techniques de greffe de cheveux ?

Avec l’âge ou toutes sortes d’accidents ou de maladies, la tête peut être dégarnie. Il est souvent gênant d’avoir la tête chauve. Heureusement que l’évolution de la technologie permet de réaliser la greffe de cheveux. Il existe de nombreuses techniques d’implants capillaires. Le principe est identique: prélèvement des cheveux sur une partie insensible aux hormones et réimplantation sur la partie dégarnie.

La technique de greffe de cheveux FUSS

Une des techniques de greffe de cheveux, la FUSS ou Follicular Unit Single Strip est également connue sous le nom de FUT. La technique de FUT est une méthode trouvée en 1970. Cette méthode est aussi appelée bandelette. FUT signifie Follicular Unit Transplantation. Cette technique consiste à inciser une partie du cuir chevelu sur une partie de repousse permanente. Après avoir divisé en de nombreuses unités folliculaires cette bandelette, celles-ci sont réimplantées sur la zone dégarnie de la chevelure. Afin d’implanter les greffons, des trous sont préalablement creusés sur cette zone. L’intervention se fait sous anesthésie locale entre trois à cinq heures.

Il y a quelques inconvénients qui ne durent que quelques jours. Durant les huit jours après l’opération, la présence de petites croûtes au niveau des greffons sera constatée. Vous aurez aussi une sensation d’inconfort dans la nuque pendant trois jours tout au plus. Il y aura aussi un œdème.

Les techniques de greffe de cheveux FUE

La technique de FUE: Follicular Unit Extraction ou d’extraction d’unités folliculaires consiste à extraire les follicules pileux de la zone receveuse du cuir chevelu un par un. Chaque implant folliculaire est pareil. Les greffons sont implantés dans la zone donneuse en les incisant.

Il y a aussi la FUE automatisée également appelée IFA ou Implantation Folliculaire Automatisée. Une machine est employée afin d’extraire les follicules pileux du cuir chevelu. Le crâne doit donc être rasé par le chirurgien avant le début du processus. La bulbe est alors aspirée par un instrument. Tout comme les techniques de greffe de cheveux FUT et FUE, les greffons sont également implantés dans les parties coupées.

La technique de greffe de cheveux DHI

La DHI ou Direct Hair Implantation est une autre des techniques de greffe de cheveux efficaces. C’est la méthode la plus moderne, conçue à partir de la FUE. Elle consiste donc à extraire un à un les follicules pileux. La DHI se diffère de toutes les autres techniques par le fait que le chirurgien réalise le processus complet par lui-même. L’utilisation de machine n’est donc pas nécessaire. Le spécialiste implante chaque greffon dans leur emplacement après avoir prélevé les follicules. Il utilise un injecteur de cheveux DHI afin de contrôler la direction, l’angle et la profondeur d’implantation. L’avantage de cette technique est l’absence de cicatrice puisqu’il n’y a aucune incision.

Implants capillaires : est-ce-possible sur cheveux longs ?
L’intervention d’implant capillaire est-elle douloureuse ?